Farah KHEMISSI

Qui êtes-vous ? Quels sont votre parcours et votre métier ?

Originaire d’Alger où j'ai grandi et accompli la première partie de mes études, je me suis installée dans le sud de la France pour réaliser la seconde partie et ne l’ai plus quittée depuis.

De nature très curieuse et avec un esprit plutôt matheux, j’ai opté pour une école d’ingénieurs, mon choix s’est vite orienté vers l’école Polytechnique d’Alger pour la qualité de ses enseignements et la diversité des cours. Une fois diplômée, j’ai complété ma formation en intégrant la Skema Business school implantée à Sophia Antipolis, pour réaliser un mastère spécialisé en management stratégique, option développement durable.

J’ai commencé à travailler dans le domaine de la mobilité en intégrant Vodafone Automotive, où j’ai été en charge du suivi et de la livraison de projets techniques. Cette entité produit des systèmes embarqués pour des véhicules, permettant le suivi et l’envoi d’informations.

J’ai ensuite intégré Vulog, une entreprise spécialisée dans l’autopartage, ce qui m’a permis d’apprendre d’autres compétences dans le domaine de la mobilité as a service (MAAS). En effet, en charge d’un portefeuille de clients, je m’occupais du suivi des livraisons afin d’améliorer leurs produits et de gérer les partenariats et retours afin d’assurer la satisfaction client.

Je suis actuellement chez Instant System, où je peux mettre à profit mon expérience et continuer d’évoluer professionnellement dans le monde de la mobilité. Je suis fière de participer quotidiennement à rendre plus accessible et fluide l’offre de mobilités aux usagers.

Quel est votre rôle dans ENA ? Qu’attendez-vous d’ENA ?

En tant que cheffe de projet ou « customer success manager » pour Instant System, je participe à l’analyse du besoin et du suivi des développements liés au projet ENA. Je fais l’intermédiaire entre les besoins de terrain et l’offre que nous pourrions proposer. Notre objectif est d’obtenir un produit final adapté, qui saura également prendre en compte les retours des différentes parties prenantes, partenaires compris.

Implantés physiquement sur Sophia Antipolis, nous avons d’autant plus d’intérêt à participer à un projet, pour lequel nous serons nous-mêmes usagers. Convaincus, que les navettes autonomes seront présentes dans le paysage de la mobilité de demain. Nous sommes motivés pour apporter une solution et ainsi permettre de faire avancer l’intermodalité du futur !

Quelle sera, pour vous, la mobilité de demain ?

Afin de nous adapter aux changements, qu’ils soient d’ordre social, économique ou climatique, la mobilité de demain bousculera nos habitudes ! Une chose est sûre, il n’y aura pas une, mais DES mobilités qui coexisteront au quotidien, pour répondre à nos attentes et nos besoins qui sont en constante évolution. Tout l’enjeu sera de mettre à disposition un outil permettant de simplifier et rendre plus lisible l’ensemble des offres disponibles sur un même territoire.