Travaux de recherche

L'originalité du projet ENA est de déployer une démarche de conception et de validation "centrée sur l'utilisateur", en menant de manière itérative les développements technologiques et l'analyse approfondie des besoins, des attentes et du comportement des utilisateurs. Ces différentes expérimentations permettront d'appréhender conjointement :

  • des enjeux sociétaux, centrés sur l'acceptabilité des navettes autonomes comme nouveau moyen de transport et sur l'apport socioéconomique et environnemental de ces services.

  • des enjeux technologique, centrés sur la validation de la sureté de fonctionnement des dispositifs techniques ainsi que sur la sécurité des navettes autonomes.

  • des enjeux individuels centrés sur les besoins, le confort et la sécurité des usagers.

Différentes expérimentations et évaluations sur sites réels sont réalisées, dans l'objectif d'évaluer la pertinence, la sécurité, le confort et l'acceptation par les usagers (à l'intérieur comme à l'extérieur de la navette autonome).

      

Les enquêtes déployées dans le cadre du projet

  • Acceptation/acceptabilité - Lescot

Le Laboratoire Ergonomie et Sciences Cognitives pour les Transports, laboratoire de l’Université Gustave Eiffel traite les données recueillies par une enquête de terrain d'acceptabilité des navettes autonomes et un micro-questionnaire d'acceptation destinés aux usagers de la navette autonome. Il va ainsi recueillir les expériences vécues des usagers et leur niveau de satisfaction avant et après l’utilisation de la navette autonome.

  • Interactions avec les autres usagers - Lescot

Le Lescot va également traiter les données recueillies par un dispositif vidéo pour étudier les interactions entre les navettes autonomes et les autres usagers de la voirie. Il a installé sur les navettes autonomes déployées sur les territoires, des caméras pour filmer la chaussée et les trottoirs.

Si vous pensez avoir été filmé.e par cette caméra et que vous souhaitez que ces images soient effacées, vous pouvez indiquer l’endroit et la date sur le formulaire suivant :

Formulaire de demande d'effacement d'images - CASA

Formulaire de demande d'effacement d'images - Coeur de Brenne

Une caméra est également présente à l’intérieur de la navette pour compter le nombre de passagers et étudier leur confort. La qualité de cette caméra sera fortement dégradée afin que les usagers ne soient pas reconnaissables.

  • Système de détection automatisé de véhicules - PICS-L

Au sein du Laboratoire Perceptions, Interactions, Comportements & Simulations des usagers de la route et de la rue, laboratoire de l’Université Gustave Eiffel, est mis au point un système de détection des véhicules sortant de leur place de stationnement capable de prévenir les navettes autonomes. Il s’agit d’améliorer leur capacité d’anticipation de potentielles collisions. Installé avenue de Roumanille (CASA), près du rond-point Saint-Philippe, il enregistre une vidéo dès qu’il détecte des mouvements dans la zone de stationnement.

Cependant la définition de la camera ne permet pas la lecture des plaques d'immatriculation et l’identification des visages.

  • Confort des passagers debout - LBMC

Le Laboratoire de Biomécanique et Mécanique des Chocs (laboratoire Université Gustave Eiffel et Université Claude Bernard Lyon 1) traite les données recueillies par un dispositif de questionnaire et à l’aide de petits boitiers sans fil portés par les usagers à l’intérieur de la navette autonome. Le LBMC va étudier le ressenti de passagers des navettes sur les aspects inconfort et pertes d’équilibre liés aux variations de vitesse et de direction de la navette.
  

  • Dispositif de perception/positionnement - EASE

Au sein du laboratoire Environnement-Aménagement, Sécurité et Éco-conception de l’Université Gustave Eiffel, est développé un outil pour améliorer les capacités de la navette autonome à se repérer dans l’espace. Le laboratoire collabore avec Sherpa Engineering pour la mise au point d’un kit de perception embarqué ayant pour objectif l’amélioration de la perception de l’environnement et de la localisation du véhicule. Ce kit a une capacité de détection précise, de classification des objets et d’estimation cinématique (du mouvement) sur les objets mobiles et les usagers vulnérables se déplaçant autour du véhicule. Pour cela, le système est constitué d’un calculateur, un lidar 128 nappes, des caméras en stéréovision et un module, intégrant centrale inertielle et récepteur GNSS (Géolocalisation et Navigation par un Système de Satellites). L’ensemble des éléments est installé dans un boitier étanche positionné sur le toit du véhicule à l’aide de fixations externes. Les plaques d’immatriculation et les visages filmés seront anonymisées (flouter renforcer sur les images rendant impossible le dé-floutage) ; aucune identification ne sera donc possible. Un nombre limité de personnes auront l’accès à ces données. Les données sont transférées sur un disque dur externe sécurisé et en accès restreint suivant le plan de gestion des données rédigé par l’Université Gustave Eiffel conformément à la RGPD. La Livraison du système de perception et de localisation complet est prévue entre octobre à décembre 2021.

  • Enquête de mobilité - LAET

Le Laboratoire Aménagement Économie Transports (unité mixte de recherche CNRS, Université Lumière Lyon 2 et ENTPE) spécialisée sur les questions de transports, mobilités et territoires réalise une enquête de mobilité afin de comprendre les pratiques des usagers du territoire, et de recueillir les données nécessaires à la réalisation de l’évaluation socioéconomique et environnementale du projet.

L'entreprise Berthelet recueille les opinions des usagers suite à l'utilisation des navettes autonomes lors de groupes de discussions ou " focus group "  auprès de publics ciblés.

 

      

Traitement des données personnelles

Les données à caractère personnel recueillies dans le cadre du projet ENA font l’objet d’un traitement par l’Université Gustave Eiffel et le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). La base légale du traitement est l’exécution d’une mission d’intérêt public, à des fins de recherche (conformément à l'article 6.1.e du RGPD).

Seules les données strictement nécessaires à la réalisation de cette recherche seront collectées et traitées.

Les données à caractère personnel collectées seront communiquées aux seuls destinataires suivants : les partenaires du projet ENA en ayant l’utilité pour leurs travaux dans le cadre du projet uniquement. Les données à caractère personnel seront conservées en France et ne feront en aucun cas l’objet d’un transfert hors de l’Union Européenne.

Elles sont conservées jusqu'à la fin du projet ENA (avril 2023), durée prévue par le responsable du traitement. A l’issue de cette durée, vos données à caractère identifiantes seront à détruites. Au préalable les données à caractère personnel auront été anonymisées et pourront être réutilisées, après accord de votre part, à des fins de recherche scientifique.

Les résultats individuels et les différentes données vous concernant seront strictement confidentiels. Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) et à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, d’effacement et de limitation de traitement aux informations vous concernant recueillies dans cette étude. Pour motifs légitimes, vous disposez également d’un droit d’opposition à la transmission des données couvertes par le secret professionnel susceptibles d’être utilisées dans le cadre de cette recherche et de faire l’objet d’un traitement informatique.

 

Vous pourrez, si vous le souhaitez, interrompre votre participation à tout moment. Ce retrait n’aura aucune conséquence pour vous. Toutefois, les données à caractère personnel collectées préalablement au retrait de votre consentement pourront, si elles le nécessitent, être conservées et traitées dans les conditions prévues de la recherche.

Vous pourrez exercer ces droits en vous adressant à projet-ena@univ-eiffel.fr.

Enfin, conformément au RGPD  vous êtes informé·e que :

  • L’Université Gustave Eiffel est le responsable du traitement (5 Boulevard Descartes, 77420 Champs sur Marne / 01 60 95 75 00)
  • L’Université Gustave Eiffel a nommé une déléguée à la protection des données (DPO) : protectiondesdonnees-dpo@univ-eiffel.fr.
  • Le CNRS est le responsable du traitement des données récoltées par le LAET (17, rue notre Dame des Pauvres, 54 519 VANDOEUVRE LÈS NANCY Cedex).
  • Le CNRS a nommé une déléguée à la protection des données (DPD) : dpd.demandes@cnrs.fr.
  • L'entreprise Berthelet est responsable du traitement des données qu'elle récolte (19 rue de l'Avenir 69740 Genas), elle a nommé un délégué à la protection des données (DPD) : Hervé COMTE, herve.comte@BERTHELET.FR.
  • EDF est responsable du traitement des données qu'elle récolte (EDF - Direction des Systèmes d’Information Groupe - Mission Informatique et Libertés - Tour PB6, 20 place de la Défense 92050 Paris La Défense CEDEX), elle a nommé un délégué à la protection des données (DPD) dpo-dataprotectionoffice@edf.fr ou par voie postale à l’adresse suivante : Délégué à la Protection des Données (DPO)
  • Vous disposez du droit d’introduire une réclamation auprès de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) si vous estimez que vos droits ne sont pas respectés (sur le site internet de la CNIL ou par courrier postal en écrivant : CNIL - 3 Place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS CEDEX 07)